Spécialiste de l’évaluation, du conseil et de la formation

Une équipe à votre écoute : 04 78 53 28 09

ELABORER UN PROJET D’ETABLISSEMENT OU DE SERVICE EVALUABLE

enjeux

L’évolution des politiques sociales des dernières années apportent un réel changement de paradigme pour les pratiques et la définition des projets d’établissement et de service (Réforme de la tarification dans le secteur du handicap, lois de 2007 puis de 2016 en protection de l’enfance, etc.). Il est aujourd’hui crucial de maitriser ces enjeux notamment en répondant aux nouvelles exigences en termes de connaissance du public, de diagnostic territorial et de choix des prestations et des actions mises en œuvre, mais aussi d’évaluation et d’amélioration continue.

Les projets d’établissement ou de service deviennent aujourd’hui tant des outils de négociation avec l’autorité publique, que des outils de management et de pilotage Ils sont au cœur des enjeux stratégiques des organisations et un outil clefs de transformation des pratiques. Leur élaboration est également un moment privilégié pour (re) donner du sens au travail individuel et collectif. Cette formation permet d’appréhender de façon pratique l’ensemble des étapes d’élaboration ou d’actualisation d’un projet d’établissement ou de service de façon participative.

2 Jours

2 440,- €




contenu de la formation

Le cadre légal et conventionnel du « nouveau » projet d’établissemen

Un projet garant de la qualité des accompagnements et évaluable en termes d’ « effet pour l’usager » : l’article annexe 3-10, chapitre II, section 1 du code de l’action sociale et des familles (CASF)

Le contenu réglementaire d’un projet d’établissement ou projet de service : vers un « nouveau » projet d’établissement

Evolution des politiques publiques : les nouveaux paradigmes de l’accompagnement des personnes vulnérables

l'EVALUATION et L'actualisATION DU projet d’établissement

Elaboration du tableau de bord de suivi d’un projet d’établissement : des objectifs aux critères de réussite

La construction d’un indicateur et les critères de sa validité (simplicité et acceptabilité, pertinence, fiabilité, sensibilité)

L’ajustement du projet en fonction des écarts constatés

LA DEFINITION D'objectifs en adéquation avec les besoins des personnes accueillies et les missions imparties à l’établissement

Les missions imparties aux établissements et services dans le CASF : missions générales et missions spécifiques 

L’identification des besoins et souhaits des usagers en référence aux missions imparties

La définition des objectifs du projet d’établissement : du projet d’établissement aux objectifs des projets personnalisés d’accompagnement

public concerné et pré-requis

  • Cadres hiérarchiques et fonctionnels

  • Professionnels des équipes éducatives, pédagogiques et thérapeutiques

  • Aucun pré-requis

MODALITÉS D’ÉVALUATION

La validation des acquis se fait tout au long de la formation à travers des exercices d’application et des études de cas.

Un questionnaire d’évaluation est remis à chaque participant au terme de la formation.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

Basée sur une pédagogie participative, la formation alterne apports théoriques et méthodologiques, échanges de pratiques, exercices et mises en situation.

ACCESSIBILITÉ

Les personnes en situation de handicap sont invitées à nous contacter pour toutes questions relatives aux conditions d’accessibilité de cette formation.

demande d’inscription

Faites une demande auprès de l’un de nos agents.
Ensemble nous pourrons élaborer votre dossier et choisir une date qui vous convienne.

objectifs de la formation

A lʼissue de la formation, les participants seront capables de :

maîtriser

l’environnement légal et réglementaire relatif à l’évolution des politiques publiques et au projet d’établissement

DEFINIR

les objectifs et les prestations en adéquation avec les besoins et les attentes du public accueilli et les missions imparties

CONSTRUIRE

les outils et la démarches de suivi et d’évaluation du projet notamment en terme   d’effets pour les personnes accompagnées

nos indicateurs de réussite depuis 2019

Taux de satisfaction des stagiaires
Satisfaits 92.84%
0
Stagiaires formés
Taux d'atteinte des objectifs pédagogiques
Objectifs atteints 98.47%

nombre de jours en visio depuis le début de l'année 2021

0
Jours de formations dont 54 en visio
moyenne de formations en visio sur les 5 premiers mois
44%

les autres formations disponibles

L’élaboration du document unique d’évaluation des risques professionnels est une obligation pour tous les employeurs, et oublier de le réactualiser les expose aux mêmes sanctions que sa non-réalisation (article R. 4741-1 du Code du travail).

Pour les établissements sociaux et médico sociaux, cette obligation se conjugue avec la politique de prévention de la maltraitance.

Le management est un art subtil qui ne doit pas reposer exclusivement sur une approche empirique. Il existe des individus dont les traits de personnalités ne sont pas toujours favorables à l’instauration d’un mode de communication simple ou constructif.

Un responsable d’équipe confronté à ce type de tempérament peut limiter les différents désagréments (relationnels, sur la qualité du travail, dans la dynamique collective…) des attitudes indésirables de ces collaborateurs particuliers en adoptant avec eux des stratégies adaptées à leur mode de fonctionnement et construction psychique.

Le secteur est traversé depuis quelques années par des courants managériaux multiples, aux outils et dispositifs plus ou moins bien intégrés : management par la qualité, approche processus, contrôle de gestion, pilotage par la performance, etc.

Le ressenti sur le terrain est cependant le plus souvent catastrophique : sentiment de marchandisation du secteur, perte de sens, lassitude et, au bout du compte, repli sur soi et désintérêt pour le projet institutionnel. Manager par le sens et les valeurs (re)deviendrait-il un impératif ?

La production de normes a plusieurs sources : le Législateur, l’État, les bonnes pratiques professionnelles de la HAS, les démarches d’évaluation, les approches managériales et de gestion, les impératifs de sécurité et de prévention des risques, les cultures des associations et des établissements, les normes de métiers, les normes intériorisées par chacun au fil de son histoire personnelle et professionnelle…

Ces productions normatives, indépendantes les unes des autres, et donc sans nécessaire cohérence entre elles, mettent de plus en plus souvent les professionnels face à des injonctions vécues comme paradoxales et les contraignent à arbitrer les conflits de ces normes les unes avec les autres, ou…

Le groupe de co-développement réunit des professionnels qui vont apprendre de leurs expériences respectives, en partant de situations vécues problématiques. Grâce à une méthodologie structurée, le but est de tirer parti de l’expérience croisée, pour progresser dans l’intelligence des situations, dans sa pratique et dans sa posture professionnelle et, in fine, de développer ce qu’on nomme aujourd’hui les « compétences douces » (intelligence émotionnelle, créativité, capacité de résoudre des problèmes, intelligence collective, coopération…).

L’une des compétences « clé » dans les postes d’encadrement ou de coordination est la capacité à animer un collectif de travail autour d’objectifs qui lui sont assignés. Dans des formes différentes, ces professionnels sont amenés à animer les échanges et les projets et les productions de leurs collaborateurs.

A distance ou en présentiel, en groupe restreint ou élargi, avec des participants volontaires ou contraints… de nombreux professionnels doivent parvenir à exercer les rôles multiples de l’animateur : organiser, faciliter, réguler.

obtenir notre catalogue de formations

Retrouver l’ensemble de nos formations professionnelles classées par catégories : Stratégie & Pilotage, Management & Animation de projets, Gestion RH et Qualité des accompagnements & gestion des risques.