(Re)dynamiser sa démarche d’évaluation interne

Contexte

Dans ses principes fondamentaux de l’évaluation interne, l’ANESM rappelle que « l’évaluation est une démarche de participation et d’appropriation ». Dans cette perspective, la « coresponsabilité » des professionnels est un impératif méthodologique. Pourtant, force est de constater que celle-ci constitue un objectif souvent difficile à réaliser. Ce module s’organise autour d’une réflexion sur les moyens à mettre en oeuvre pour satisfaire cette exigence.

Objectifs

– Diagnostiquer les points de faiblesse de la démarche d’évaluation et d’amélioration continue
– Identifier les obstacles à l’adhésion et à la participation des professionnels
– Maîtriser les outils et les pratiques permettant de (re)dynamiser sa démarche d’évaluation interne et les actions à conduire pour la pérenniser

Contenu

Les déficits des systèmes d’évaluation interne actuels et les difficultés de l’après première évaluation

  • Principes et limites des principaux modèles en matière d’évaluation et d’amélioration continue
  • L’auto-diagnostic de la dynamique de sa démarche : de l’évaluation à la mise en oeuvre des actions d’amélioration

Le développement de la participation et de la motivation des acteurs 

  • Les modèles théoriques de la motivation au travail : théorie des besoins, théorie des attentes et théorie de l’auto-détermination
  • La création de situations de travail motivantes : le « projet partagé », facteur de motivation d’une équipe au travail

L’évaluation interne, un « projet partagé » source de motivation intrinsèque

  • La définition d’un sens commun et le partage de valeurs
  • L’évaluation interne, une opportunité de progrès au bénéfice commun des personnes accueillies et des professionnels

L’évaluation interne, une démarche de changement négocié

Télécharger l’intervention au format PDF